L‘Egypte sextuple  championne d’Afrique des nations  en sait plus gagner ou presque . Après avoir été perturbés par Kenya (1-1) les Pharaons  ont été accrochés une deuxième fois à Moroni par la modeste sélection des Comores (0-0) et pointent désormais  à la deuxième  place du groupe G  après deux journées  dans les éliminatoires de la CAN 2021. Cela fait bien longtemps que les footballeurs du Nil n’ont pas été dans une telle situation. Et dans la pays, cela commence à gronder. Les plus virulents demandent déjà le départ du sélectionneur Hossam El-Badry qui avait succédé au Mexicain Javier Aguirre après la déroute de la CAN 2019 disputée à domicile.

Les Comores n'ont pas cédé face aux Pharaons

Les Comores n’ont pas cédé face aux Pharaons

L’ancien  coach d’Al Ahly s’est défendu comme il pouvait en assurant que son équipe n’a pas d’ inquiétude à se faire quand à la qualification :  « À la fin,  l’Egypte fera partie des équipes qualifiées pour la Coupe d’Afrique des Nations 2021″ a-t-il confié en conférence de presse. Avant d’avancer les arguments qui expliquent cette mauvaise série : « Nous sommes confrontés à des circonstances difficiles. L’équipe nationale souffre notamment de l’absence d’un certain nombre de joueurs. Des personnes m’attaquent sans connaître la vérité  et disent que tout a été fourni à l’équipe nationale et qu’il n’y a pas de problèmes. Ce qui est totalement faux. Je n’en ai pas parlé pour ne pas justifier la piètre performance ».

Il n’est pas sûr que l’opinion publique et même les dirigeants  valident l’argument des absences. L’Egypte a-t-elle besoin de la présence de  Mohamed Salah pour passer l’écueil représenté par les Comores sans vouloir manquer de respect à cette équipe ?  Il reste à savoir si Hossam El-Badry va passer l’hiver sachant que l’équipe nationale ne reprendra la compétition qu’en mars 2020. Les prochaines semaines seront décisives.

@2022mag.com

Comores – Egypte,  0 -0

Comores: Ali Ahamada, Abdallah Ali Mohamed, Kassim M’Dahoma, Nadjim Abdou, Chaker Alhadhur, Saïd Bakari (Youssef Benjalloud, 84), Fouad Bachirou, Youssouf M’Changama, Faïz Sel (Ibrahim Youssef, 90′), Nordine Ibouroi (Mohamed Youssef ,73′), El Fardou Ben. Entraîneur : Amir Abdou

Egypte: Mohamed El Shennawi – Ayman Ashraf, Ahmed Hegazi, Mahmoud Alaa, Mohamed Hani- Amr El-Sulaya, Tarek Hamed, Mahmoud Trezeguet, Mohamed « Afsha » Magdi (Hussein El-Shahat 46), Ahmed « Zizo » El Sayed (Marwan Hamdy ,75′), Mahmoud Kahraba (Abdalah Gomaa, 90′).Entraîneur : Hossam El-Badry