L’ Algérie a apporté  son soutien à la candidature du Maroc à l’organisation du Mondial 2026. La nouvelle était attendue. Elle est tombé  dimanche  en provenance des plus hautes autorités de l’Etat algérien et  elle fait du bien. Même  si elle devrait êre considérée  tout a fait naturelle et logique. En effet, en visite  dans la région d’El Bayadh, le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali,  a affirmé lors d’ une conférence de presse que  » la décision du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, de souvenir la candidature  du Maroc pour accueillir la Coupe du monde de football 2026 sera exécutée avec fierté ». Un engagement important connaissant les relations  froides et crispées qu’entretiennent les pouvoirs politiques des deux géants du Maghreb et de l’Afrique depuis de longues années. Il faut rappeler aussi que le Maroc a fait de Lakhdar Belloumi, l’un des meilleur joueurs africains des années 80, l’un des ambassadeurs  de cette candidature, au même titre que les stars Samuel Eto’o (Cameroun) ou Didier Drogba (Côte d’Ivoire).

@2022mag.com