Le gouvernement du Qatar semble vouloir répondre aux critiques sur les conditions de travail des migrants notamment sur les grands chantiers de la Coupe du monde 2022 en prenant certaines mesures.

La première consisterait à faire en sorte que l’Etat qatari pénalise les sociétés dont les employés sont victimes de retards de salaires en rompant tout contact avec elles. Selon l’agence de presse officielle QNA qui a révélé cette information, d‘autres mesures ou sanctions pourraient suivre.

@ 2022mag.com