Alors que la FIFA avait confirmé l’organisation du Mondial 2022 en hiver te même fixé la date de la finale au 18 décembre, l’Association des ligues européennes de football professionnel (EPFL) contre attaque et menace de porter l’affaire devant la justice :  Nous sommes très déçus. Ce calendrier causera de graves dommages aussi bien sportivement que financièrement. Il soulève de sérieuses questions quant aux personnes impliquées dans le processus de prise de décision. Il montre un manque de bonnes gouvernances au sein des organes internationaux. Il est impensable que les Ligues ne fassent pas partie du processus de décision. L’EPFL est prêt à soutenir toutes actions juridiques ». Le message a été envoyé à la FIFA par le président de l’Association en l’occurrence le Français Frédéric Thiriez. Affaire à suivre.

@2022mag.com