La task-force de la Fédération internationale de football (FIFA) poursuit sa réflexion sur la date à retenir pour l’organisation du Mondial 2022 au Qatar. Le mois de mai étant exclu, même s’il a la préférence des ligues européennes de football, on se dirige plutôt vers une organisation de l’événement en novembre- décembre 2022. C’est en tout cas l’option que défendra Sheikh Salman bin Ibrahim Al-Khlalifa, l’influent président de la Confédération asiatique de football (AFC) et  soutien déclaré de Sepp Blatter. Le dirigeant Bahraini explique son choix: ” la date de janvier-février 2022 n’est pas souhaitable car nous ne voulons pas entrer en concurrence avec les Jeux olympiques d’hiver.. la seule option que je vois,c’est novembre-décembre.” La task-force se réunit pour la dernière fois aujourd’hui à Doha. Son rapport sera ensuite soumis à la FIFA qui prendra sa décision finale lors d’une réunion de son comité exécutif le 20 mars prochain à Zurich.