La septième journée des éliminatoires du Mondial 2018 zone Asie a confirmé  les résultats de la sixième; Les  leaders et les favoris ont gagné. Dans le groupe A, l’Iran s’envole et a quasiment un pied et deux orteils  en Russie. Dans le groupe B, l’Arabie Saoudite et le Japon ont mis les voiles.

Dans le groupe A, l’Iran se montre d’une incroyable efficacité.  Toujours invaincus, les Perses sont de solides leaders en n’ayant concédé aucun but  et en ayant inscrit seulement six buts en sept matches ! D’ailleurs, mardi soir à Téhéran, une seule réalisation signée  Mahdi Taremi en début de deuxième période a suffi  aux hommes du Portugais Carlos Queiroz pour plier le match contre la Chine et mettre cinq points dans la vue de l’Ouzbékistan. Ce dernier  a pourtant dominé un Qatar  (1-0) démoralisé et démobilisé. Pour les joueurs de Jorge Fossati c’est la bérézina. ils pointent à la dernière place de la poule et leur dernier challenge pour les  trois matches à venir est de ne pas hériter de la cuillère de bois.  Désormais, cette équipe doit être remodelée, rajeunie et mieux préparée si elle veut faire honneur au Mondial qu’elle organisera en 2022 et pour lequel elle sera qualifiée d’office. Du pain sur la planche pour les dirigeants qataris. Malgré sa défaite  à Séoul face à la Corée du Sud (0-1), la Syrie garde encore une petite chance d’accrocher la troisième place convoitée par l’ Ouzbekistan et qualificative pour le barrage.

 L'Iran invaincue, n'a pas encaissé le moindre but en sept matches


L’Iran invaincue, n’a pas encaissé le moindre but en sept matches

Dans le groupe B, les Japonais ont dynamité la Thaïlande (4-0) et écouté les consignes de leur sélectionneur Vahid Hlailhodzic qui leur avait demandé  fermement de respecter l’adversaire en dépit de  sa dernière place et  sa différence de buts abyssalement négative ((-16).  Grace à  ce carton et une meilleure attaque, les Nippons ont ravi  la première place aux Saoudiens petits vainqueurs de l’Irak (1-0).  Les deux première places semblent réservées à ces deux formations habituées des phases finales même si elles devront se méfier de l’Australie. En effet, en mettant les Emlrats Arabes Unis au supplice à Sydney, la bande au gardien de but Mat Ryan  n’a pas dit son dernier mot.  Ce n’est pas tout a fait le cas des coéquipiers  d’Ahmed Khalil . Les Emirats n’ont pas fait qu’être battus aux Antipodes, ils ont perdu leur sélectionneur. Dès la fin du match Mahdi Ali a donné sa démission.

@Cheikh Mabele

 

Programme de la 7ème journée

Groupe A

Séoul: Corée du Sud - Syrie , 1- 0. But: Hong Jeong ho (4′)

Téhéran: Iran – Chine, 1-0. But: Mahdi Taremi (48′)

Tashkent : Ouzbékistan - Qatar, 1-0:But Odil Ahmedov (65′)

Classement

1.Iran, 17 pts (+6). 2. Corée du Sud, 13 pts (+2). 3. Ouzbékistan, 12 pts (+2). 4.Syrie, 8 pts ( -1 ). 5.  Chine, 5 pts (- 4). 6.  Qatar, 4 pts (- 5).

Groupe B

Sydney : Australie - Emirats arabes unis, 2-0. Buts: Australie: Jackson Irvine (6′), Mathew Leckie(78′)

Saitama : Japon – Thailande, 4-0. Buts; Shinji Okasaki (19′), Shinji Kagawa(8′), Yuka Kubo (57′), Maya Yoshida (83′)

Jeddah: Arabie -Saoudite - Irak, 1-0. But: Yahia El Shehri (53′)

Classement

1 Japon, 16 pts (+9). 2..Arabie Saoudite, 16 pts (+ 8 ). 3. Australie 13 pts (+5). 4. Emirats arabes unis, 9 pts (+1). 5. Irak, 4 pts (-3). 6. Thaïlande, 1 pt (- 16).