Meziane Ighil n’est plus l’entraîneur du MC Alger depuis samedi soir. Il est remplacé à titre intérimaire pat son adjoint Mustapha Biskri. Il était arrivé  à la mi-octobre 2015 comme le sauveur de la grosse machine Mouloudéenne en remplacement d’ Artur Jorge. Certes, les Chnaouas sont toujours sur le podium derrière l’USM Alger et le CR Belouizdad, à la même place où les avaient également laissés le Portugais. Mais l’équipe gagnait dans la difficulté, marquait peu et produisait un jeu assez pauvre. Cependant, ce sont les supporters, dont l’influence est toujours pesante pour ne pas dire menaçante, qui ont eu la peau de l’ancien défenseur international algérien. Ces dernières semaines les incidents s’étaient multipliés. L’équipe était  harcelée même lors des séances d’entrainement. En vérité, le mal est plus profond chez le doyen des clubs algériens. Au MCA, la valse est partout: chez les entraîneurs mais aussi chez les joueurs et les dirigeants.

@2022mag.com