S’il est un joueur très demandé une Algérie à l’approche du mercato, c’est bien l’attaquant et milieu offensif Walid Derrardja. Cet excellent finisseur est convoité par les plus grosses locomotives de la Ligue 1, de la JS Kabylie  à l’USM Alger en passant par le CS Constantine. Sans compter quelques pistes étrangères, qui mènent plus particulièrement vers  les pays du Golfe arabe. Le joueur confirme cette frénésie autour de lui :  » comme vous le savez, a-t-il confié dans un entretien accordé au site competition.dz,  chaque joueur  en fin de contrat est sollicité. Franchement, les offres ne manquent pas, mais je ne pense pas que je vais continuer à jouer dans le championnat algérien. Si pour le  moment, je ne peux rien avancer, il est vrai que j’ai eu des touches de la part de deux  clubs saoudiens avant l’arrêt de la Saudi Pro League, mais les contacts ont été interrompus à cause du coronavirus. Comme tout le monde, je vais attendre la fin de cette pandémie pour voir plus clair ».

S’il confirme son envie d’aller vois si l’herbe est plus verte ailleurs, le natif de  Boudouaou dans la banlieue algéroise fait une promesse qui ira sans doute droit au coeur des fans du doyen des clubs algériens. En Algérie, il ne portera jamais les couleurs d’un autre club:  » Ce qui est sûr, en Algérie, je ne jouerai qu’au Mouloudia. Une fois qu’on saura si le championnat se poursuit ou pas, là je prendrai la décision de rempiler ou pas ». Mais comme on l’a compris, il y a bien  plus de chance de voir l’ancien international olympique ( 4 sélections)  à l’étranger dans quelques mois. Agé de 29 ans, la valeur du joueur est estimé à 600 000 euros par le site spécialisé Transmarket.

@2022mag.com