Alors qu’il avait fait un début prometteur contre Nice (0-2), le milieu offensif lyonnais Nabil Fekir a été sanctionné d’un carton rouge  à la suite d’une faute sur le défenseur des Aiglons Paul Baysse qui a évidemment compliqué la tache de son équipe déjà en difficulté. Ce rouge, l’ancien arbitre  international français Joël Quiniou,l’a trouvé très sévère : « Il y a une faute, mais de là à sortir le carton rouge… Ce n’est pas un geste qui met en danger l’intégrité physique de son vis-à-vis. Le jaune s’impose, mais sortir le rouge c’est peu dur. Ce n’est pas une agression. C’est dans le jeu, ça mérite faute et carton jaune. Le degré de dangerosité du geste est vraiment minime. Ce n’est pas une agression caractérisée. Je ne pense pas que l’intensité du geste méritait un carton rouge ».Cela ne changera rien à la situation du Gone qui écopera  au minimum d’un match de suspension mais  renforcera sans doute  son sentiment d’injustice.

@2022mag.com