C’est un directeur sportif du Paris SG la fois détendu et ferme qui a déroulé son projet pour les  prochains mois alors qu’il était  l’invité du  Canal Football Clubimanche soir.

Détendu Leonardo, parce que légitimement satisfait et heureux de la très belle saison vécue par son équipe qui a raflé tous les trophées mis en jeu en France – Championnat, Coupe de France, Coupe de la Ligue, trophée des champions-  et un titre de vice-champion d’Europe. Ferme Leonardo, parce qu’il avait bien l’intention de répondre aux attaques particulièrement agressives dont a été l’objet son club  dans les médias pour  les cas de Covid-19 ( 6 au total) alors que le phénomène touche tous les clubs d’Europe sinon du monde comme pour le supposé manque de discipline  de ses joueurs.

Leonardo

Leonardo

Le Brésilien a également balayé les rumeurs concernant sa relation supposée « dégradée » avec son entraîneurn Thomas Tuchel. Puis, après cette mise au point claire  faite dans le respect, il a abordé le mercaro, l’autre point crucial qui intéresse à la fois les fans du club, l’opinion publique et bien évidement la presse spécialisée.  Il a promis une action sur le marché « millimétrée  »  et « créative » en raison des conséquences  négatives de la pandémie sur les finances du club , mais il a également confirmé la volonté du Paris SG de tout faire pour  prolonger ses deux stars mondiales, en l’occurence Neymar et Mbappé dont les contrats se terminent le 30 juin 2022.   Mots choisis.

 Ses relations ave Tuchel.  « On parle beaucoup ensemble. Il fait quelque chose de fantastique. C’est un moment de réflexion, on a le temps pour parler. Avec lui, c’est très clair, on partage beaucoup, on parle de mercato. Il y a toujours une conversation avant de prendre un joueur. Il n’y a pas un joueur arrivé depuis que Tuchel est là, sans qu’il ne l’ait validé »,

Thomas Tuchel

Thomas Tuchel

La prolongation de Neymar et Mbappé.  « On veut continuer avec eux, c’est sûr, c’est clair. Tout est clair pour tout le monde. Tout le monde sait comment ça se passe, ce qu’on veut et eux aussi. On a déjà parlé avec eux. Le tout c’est de trouver le bon moment et la bonne manière pour arriver à une conclusion. C’est sûr qu’on veut continuer avec eux, c’est une chance. Honnêtement, avoir deux joueurs comme ça dans la même équipe, ça ne s’est jamais passé. Messi et Ronaldo ont toujours été dans des équipes différentes. On a les deux meilleurs joueurs au monde au PSG après Messi et Ronaldo. C’est quelque chose d’énorme », a insisté le Brésilien, qui estime « normal que la réflexion arrive. e pense aussi qu’il y a tellement de bonnes choses ici pour lui. Le mariage est parfait (entre Mbappé et le PSG). Le football d’aujourd’hui est difficile pour beaucoup de monde. De grandes équipes vont passer des années dans la difficulté, sur les résultats sportifs. Je pense que Paris est l’équipe qui va être présente (dans les années à venir). Paris a toujours été ambitieux, mais cette année est délicate en termes financiers »

Un mercato « créatif ».« On a besoin d’un latéral droit c’est évident avec le départ de Meunier. Le joueur français est habitué à partir donc c’est compliqué. Camavinga on parlait de 80 millions peut-être ça sera moins, mais c’est un joueur qui a très bien démarré. On regarde le marché français, on ne va pas faire dix joueurs, on doit être créatifs, on a beaucoup d’idées. On avait trop de joueurs, la base existe. Marquinhos, Verratti, Neymar, Mbappé, Di Maria… Kimpembe très jeune, Navas formidable… L’important c’est d’avoir des joueurs qui vont donner des solutions au coach ».

Effectif : Paris SG , une base solide

Effectif :  une base solide

La possibilité Messi. «  Vu la situation financière, c’est compliqué de penser à ça, a réagi le dirigeant brésilien. Mais on nous dit que Messi va partir, ça nous a titillé. Tu te dis: ‘Put***, ça sera possible’. Ce sont des joueurs complétement hors des discussions. Tout le monde parle de tout dans le football ».

La COVID au Paris SG , un « scandale ?.  » Toutes les équipes ont des cas positifs mais Paris, c’est un scandale  Ce sont des joueurs qui sont ensemble avec leurs femmes et leurs enfants. Si on doit taper sur les joueurs parce qu’ils ont eu un comportement qui crée un danger sportif, ok… Mais tous les joueurs de foot sont allés à Ibiza. Les joueurs du Bayern aussi.  On doit dire les choses comme elles sont. On cherche à transmettre aux joueurs nos valeurs. S’il y a quelque chose qui dérange l’image du club ou la performance, on est là (pour les rappeler à l’ordre, NDLR) mais, là, ce n’est pas le cas”.

@Fayçal CHEHAT