Le fait de ne pas avoir été retenu par Georges Leekens pour la Coupe d’Afrique des nations est en train d’accélérer le départ de Carl Medjani de Leganés. Plutôt ignoré par son entraîneur Asier Garitano durant les derniers mois de 2016, le vice-capitaine des Fennecs négocie depuis quelques jour une rupture de son contrat à l’amiable avec les dirigeants du club espagnol. Le natif de Lyon était absent à l’entraînement jeudi et vendredi, avec la permission de ses dirigeants, parce qu’il est allé préparer un retour à Trabzonsport en Turquie. De retour en Espagne, il a laissé entendre qu’une signature à Istanbul pourrait se  concrétiser cette semaine. Mais est ce vraiment une bonne idée de retourner dans un club qu’il avait quitté en novembre 2015 parce qu’il ne lui payait pas régulièrement son salaire ?

@Cheikh Mabele