Dans le quart de finale retour de la Ligue des champions qui opposait Al Hilal Riyad à Al Ittihad Jeddah,  véritable duel fratricide entre les deux meilleures équipes saoudiennes de la saison dernière, le vice-champion a dominé et éliminé le champion. Une victoire nette (3-1)  qui a confirmé  le match  nul (0-0) ramené de Jeddah quinze jours plus tôt.

C’est pourtant l’Ittihad qui a ouvert les hostilités en inscrivant le premier but par Zyad Al Sahafi dès la dixième minute et levé un vent d’espoir chez ses supporters. Il a fallu attendre la fin de la première mi-temps et le début de la  deuxième pour que les coéquipiers de  Bafétimbi Gomis recollent à la marque puis prennent les devants sur des coups de boutoir signés André Carillo  (44′) et  Salem Al Dawsari (48′). Avant d’enfoncer le clou une demie heure plus tard en inscrivant ce troisième but de la qualification par  Sebastian Giovinco (78′).

Al Hilal fête se qualification  (photo afc.com)

Al Hilal fête se qualification (photo afc.com)

Un succès mérité que n’a d’ailleurs pas contesté l’entraîneur d’Al Itthad  à l’issue du match disputé dans un stade  du  King Saud en ébullition :  » Nous avons fait  une excellente compétition, a confié le Chilien  José-Louis Sierra en conférence de presse, ce soir, nous avons pris un départ parfait en marquant les premiers , mais nous jouions contre une équipe solide qui a finalement remporté le match Je suis très fier de la performance des joueurs tout au long du tournoi et du match de ce soir. J’ai toute confiance dans les joueurs et je suis sûr que nous pourrons récupérer de cette défaite ».  Al Ittihad va se maintenant se recentrer sur le championnat national dont il va essayer de conserver le titre remporté en ami dernier au détriment… d’Al Hilal.  Ce dernier va  trouver sur le chemin de la finale de la LDC, Al Sadd, le champion sortant du Qatar.

@2022ma.com