Les représentants du Qatar, le nouveau champion d’Asie des narions, ont débuté leur campagne en Ligue des champions avec un bilan négatif . Une victoire  et deux défaites .

La première est revenue  de façon nette à Al Duhail, le champion sortant de la QSL,  à domicile, face  aux Iraniens de l‘Esteghlal FC  (3-0).  Un succès qui s’est dessiné en deuxième mi-temps d’abord grâce un but signé de la  prestigieuse recrue  hivernale, en l’occurence l’ancien défenseur axial de la Juventus de Turin. Mehdi Benatia (56′), sur une passe décisive de Murad Nati. Le Lion de l’Atlas a été imité vingt minutes plus tard par son compatriote Youssef Al Arabi, avant que Ali Afif, rentré en jeu en fin de match, donne plus d’ampleur à la domination de l’équipe locale. Après cette entrée en matière tonitruante, Al Duhail  effectuera le 12 mars un périlleux déplacement en Arabie Saoudite pour y affronter Al Hilal Ryadh  le triple champion en titre de la Saudi Pro League. Un adversaire dirigé par un technicien qui avait fait les beaux jours du club de Doha. Un certain… Zoran Mamic.

Al Sadd dominé par Al Ahli Jeddah ( photo afc.com )

Al Sadd dominé par Al Ahli Jeddah ( photo afc.com )

Mauvaise pioche par contre pour Al Sadd. Le leader actuel de la Qatar Stars League, demi-finaliste de la Ligue des champions en 2018, a été châtié à Jeddah par le troisième du championnat saoudien, Al Ahli. Malgré sa pléiade d’internationaux qatariens et étrangers, Al Sadd a cédé sur deux coups de griffes du brillant  Omar Al Somah. L‘ouverture du score a eu lieu au coeur de la première période et le but du KO assuré par l’international syrien (75′) sur une passe décisive de Salman Muwashar. Un score un peu lourd pour les coéquipiers de Baghdad Bounedjah – pour une fois muet –  qui ont vendangé quelques belles occasions notamment par le défenseur axial Abdulkarim Hassan. Les hommes de  Jesualdo Ferreira recevront les Iraniens de Persepolis lors de la deuxième journée  et n’auront pas le droit à un deuxième joker s’ils veulent refaire la même campagne qu’en 2018. Voire mieux.

Al Rayyan (en rouge) laminé    à Jeddah ( photo afc.com )

Al Rayyan (en rouge) laminé à Jeddah ( photo afc.com )

La deuxième défaite qatarie a également été concédée devant un autre club saoudien . En effet, Al Rayyan (5-1)  a été sévèrement mouché par Ittihad Jeddah, le quinzième de la Saudi Pro League. Un vrai désastre pour un club qui n’est jamais arrivé à passer la phase de groupe après six participations à la Ligue des champions d’Asie. L’Ittihad a marqué grâce à un doublé de Fahad Al Muwallad (45′, 78′), Abdulaziz Al Aryani (46′), Ziyad Al Sahafi (48′) et Abdulrahman Al-Ghamdi (70′) alors qu’Al Rayyan avait ouvert le score grâce à l’uruguayen Gonzalo Viera.

à l’Uruguayen Gonzalo Viera, Al Aryani,   le défenseur Ziyad Al Sahafi contre son camp  et  un doublé d’ Al Muwallad.

@2022mag.com