Quatre clubs arabes sont parvenus à se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Retour sur un samedi incroyable sur le plan du suspense…

Au coup d’envoi de cette 6e et dernière journée de la phase de poules, un seul club, l’Espérance de Tunis, championne 2018, était qualifiée pour la suite de la compétition. En déplacement au Zimbabwe, à Zvishavane, les Sang et Or, qui alignaient une équipe bis, se sont imposés 2-1 aux dépens du FC Platinum, grâce à des buts de Meskini (8e) et Rejaibi (84e), alors qu’alors Ali Sidiki avait égalisé un peu plus tôt (63e). La frappe exocet de près de 40 mètres inscrite par Amine Meskini commence déjà à faire le tour des réseaux sociaux.

Ce succès permet à l’Espérance de terminer seule en tête avec 14 points. L’accompagnent en quart les Guinéens du Horoya Conakry, vainqueurs chez eux des Orlando Pirates (2-1). 

Dans le groupe A, le Wydad Casablanca a longtemps bataillé, à Rabat, pour prendre le meilleur sur les Mamelodi Sundowns. On se souvient qu’à l’aller, les Sud-africains s’étaient d’ailleurs imposés (2-1). Au Maroc, il aura fallu attendre la seconde période et un but exceptionnel de Mohamed Nahiri, sur une frappe dans la lucarne opposée de Denis Onyango (62e) pour que le WAC finisse par décrocher les trois points.

Les deux clubs se qualifient pour la phase des quarts puisque dans le même temps, l’ASEC d’Abidjan s’est incliné sans gloire à Enugu face aux Lobi Stars (2-0).

Il a manqué un point à la JS  Saoura

Dans le groupe C, l’affiche entre le TP Mazembe et les Algériens du CS Constantine n’a pas tenu toutes ses promesses. Quasiment qualifiés avant ce match, les joueurs de Denis Lavagne ont livré une prestation indigne de leur statut, certainement la plus mauvaise dans cette phase de poule. Calculateurs, sans ambition ni ligne directrice dans le jeu, ils se sont contentés de subir, surtout en seconde période, alors que le TPM menait à la marque (1-0) grâce à un penalty transformé dans le premier quart d’heure par Jackson Muleka, sur une faute peu évidente dans la surface.

CS Constantine

CS Constantine

En deuxième mi-temps, le CSC n’a même pas cherché à égaliser. Et à force de pousser, les Congolais ont inscrit un nouveau but par le vétéran Mputu Mabi Trésor. Score final 2-0, et une qualification par la petite porte du CSC. Il faudra en montrer plus en quart de finale, notamment sur le plan du jeu.

A Tunis, le Club Africain a dominé Ismaïli (1-0) et termine donc à égalité de points avec Constantine, mais le club algérien termine devant à la faveur d’une meilleure différence de buts.

Enfin, dans le groupe D, Al Ahly du Caire, qui recevait la JS Saoura, n’a fait qu’une bouchée (3-0) de son adversaire algérien à Borg El-Arab. Même battue, la JSS conservait une chance de passer avec 8 points… à condition que Simba et V. Club se neutralisent en Tanzanie. Hélas, le club tanzanien s’est imposé (2-1) grâce à un but de dernière minute inscrit par le Zambien Clatous Chama. C’est donc le Simba SC qui accompagne le Ahly en quart de finale de la LDC africaine.

On attend maintenant le tirage de cette compétition, programmé le 20 mars au Caire. Les qualifiés sont issus de huit nations différentes, et l’on retrouve cinq anciens champions. 

Classements

Groupe A

1 Wydad 10 points, 2 Mamelodi Sundowns 10 points, 3 ASEC 7 points, 4 Lobi Stars 7 points

Groupe B

1 Espérance de Tunis 14 points, 2 Horoya 10 points, 3 Orlando Pirates 6 points, 4 FC Platinum 2 points

Groupe C

1 TP Mazembe 11 points, 2 CS Constantine 10 points, 3 Club Africain 10 points, 4 Ismaïli 2 points

Groupe D

1 Al Ahly 10 points, 2 Simba 9 points, 3 JS Saoura 8 points, 4 V. Club 7 points

@Samir Farasha