La Confédération africaine de football (CAF) avait pris l’été dernier la décision de faire disputer la finale de la Ligue des champions  en un seul match et sur terrain neutre.  On craignait alors  la pénurie de villes candidates à l’organisation de cet événement. il  n’en est rien  pour cette première édition puisqu’après avoir ouvert l’appel d’offre jusqu’au 20 février, la CAF  une fine enregistré cinq  stades répartis entre cinq pays. En l’occurrence, le stade Mohammed V de Casablanca (Maroc), le stade international  du Caire ( Egypte), le stade de Radés (Tunisie), le stade La Perle Bleue ( Khartoum, Soudan ) et le stade  Amahro de Kigali (Rwanda). À noter que le vote final du comité exécutif de l’institution faitière du football africain aura lieu le 30 avril juste avant le déroulement des demi-finales. Il faut rappeler aussi qu’à la lecture de la liste des huit clubs encore en course pour le titre de champion, il y a dz fortes chances que la finale se dispute dans la ville ou e pays  d’un finaliste. Les équipes qualifiées en quarts : Zamalek, Al Ahly (Le Caire ), Raja et Wydad ( Casablanca ),  Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud), ES Tunis, Es  Sahel ( Tunisie),  TP Mazembe ( RD Congo). La finale de la LDC Afrique  aura lieu le 28 mai.

@2022mag.com