Il est l’un des trois joueurs, avec Al Haydos et Muftah, à s’être arrêtés après match pour parler. En exclusivité, le jeune milieu de terrain d’origine algérienne du Qatar revient sur la participation des « Al Anabi », éliminés dès le 1er tour.

 

« Karim, quel est votre sentiment après cette élimination précoce ?

On a mal commencé la compétition en perdant d’entrée 4-1 contre les Emirats. On savait qu’après ce serait dur parce qu’on devait affronter l’Iran, et qu’ils étaient favoris. C’est ma première compétition avec l’équipe nationale et j’espère faire mieux la prochaine. On est évidemment très déçus, mais ainsi va le football.

Contre Bahrain, vous avez les occasions et dominez, sans oublier la possession du ballon mais vous êtes battus 2-1 à l’arrivée…

C’est cruel, surtout quand on se crée autant d’occasions de marquer. Souvent, quand on en a trop mais qu’on ne score pas, on perd le match. On l’a vu ce soir. Eux se sont imposés grâce à un centre tir qui finit dedans…

Jaycee Okwunwanne (Bahrain) face à karim Boudiaf @AFC media channel

Jaycee Okwunwanne (Bahrain) face à karim Boudiaf
@AFC media channel

Le coach Djamel Belmadi vous a t-il secoué à la pause ?

Non. Au contraire. Il a rappelé qu’on attaquait et qu’il fallait concrétiser. Mais aussi que défensivement, on était trop relax dans la surface.

Après l’égalisation, vous aviez pourtant l’opportunité de prendre le match en main…

C’est ce que je me suis dit : ça y est, c’est bon, on va mettre un deuxième but. On a poussé. Mais on n’a pas su concrétiser.

A titre personnel, comment sortez-vous de ce tournoi, votre baptême du feu ?

Je suis très satisfait. Je suis international A depuis un an. On a remporté la Coupe du Golfe il y a peu en Arabie saoudite. Mais c’est nul de gagner un tournoi comme ça pour se faire sortir en Asian Cup dès le premier tour ! Mais la Coupe d’Asie, c’est un niveau au dessus. J’ai apprécié cette compétition, en plus en Australie. On fera mieux la prochaine fois.

Qu’est-ce qui vous le fait penser ?

On a une équipe jeune, la moyenne d’âge avoisine les 23 ans. C’est une nouvelle équipe et on va faire quelque chose de bien avec le temps.

Comment cela se passe-t-il en club au pays ?

Je suis actuellement à Lekhwiya, l’ancien club du coach Belmadi. On avait d’ailleurs affronté le PSG l’an dernier en match amical. »

 

@Samir Farasha, à Sydney