Un moment chahuté voire menacé d’être viré, l’entraîneur de la JS Kabylie, Jean-Guy Wallemme  semble imperturbable et prêt à aller jusqu’au bout de sa mission: à savoir sauver la saison cahotique du club de Tizi Ouzou. Il semble en tout cas comprendre l’impatience et l’inquiétude des supporters qu’il affirme partager: “ Du côté des supporters il n’y a aucun problème. La JSK est un grand club qui a la chance de compter sur des supporters merveilleux. Ils sont déjà venus au stade ces jours-ci  et nous avons discuté le plus normalement du monde de la situation du club”, a confié l’ancien coach lensois au journal algérien Liberté.

Avant d ‘ajouter que tout le monde au club à intérêt à ne plus ressasser le passé : “ C’est normal qu’ils soient exigeants parce qu’ils sont passionnés pour leur club et ils savent que la JSK est en difficulté, eux qui font partie intégrante de la grande famille du club kabyle. Mais au lieu de revenir à chaque fois sur l’histoire du club et son riche palmarès, il ne faut surtout pas oublier que la JSK a vécu cette année un parcours très compliqué.” A noter qu’après 24 journées de championnat, la JS Kabylie occupe la 9ème place à quatre points du podium, mais également avec quatre points d’avance seulement sur le premier relégable, l’ASO Chlef. Le prochain déplacement des protégés du président Mohamed Hannachi chez le dauphin de la Ligue 1, l’ES Sétif, vaudra son pesant d’or.

 @2022mag.com