Le premier derby du Golfe a été remporté par une impressionnante formation émiratie, emmenée par son remuant trio offensif Khalil-Omar-Ali Mabkhout.

 

Coup de tonnerre à Canberra où les Emirats Arabes Unis ont frappé un grand coup en écrasant le Qatar de Djamel Belmadi. Dès le premier quart d’heure, les Emiratis se créaient trois occasions franches, mais c’était pourtant le Qatar qui ouvrait la marque à la 22e minute sur un but exceptionnel de Khalfan Ibrahim, le meilleur joueur de l’AFC en 2006, sur une frappe sous la barre pleine de sang-froid et de finesse.

Le but qatarien, inscrit sur un temps faible émirati, réveillait les coéquipiers du meneur de jeu et cerveau de l’équipe, le jeune Omar Abdulrahman (23 ans, Al-AÏn) à l’impressionnante activité.

Ahmed Khalil égalisait à la 37e sur une première bourde défensive du Qatar, et reprenait en deux temps un ballon à bout portant. Le match basculait ensuite en quatre minutes et sur deux coups francs en début de seconde période. C’est encore Ahmed Khalil qui permettait aux EAU de prendre l’avantage (52e) sur une frappe du droit croisée.

Les Emirats faisaient ensuite le break sur un coup franc flottant de Khamis Ismaïl mal repoussé par le gardien Burhan Qasem, directement dans les pieds du goleador émirati Ali Mabkhout qui, heureux e l’aubaine, marque à bout portant (3-1, 56e).

En toute fin de rencontre, Omar Abdulrahman se jouait de trois défenseurs et trouvait Ali Mabkhout pour un somptueux quatrième but (89e). Si les Emirats ont impressionné par leur maîtrise collective et par le trio offensif animé par Omar, le Qatar en revanche a été particulièrement médiocre défensivement.

La responsabilité du gardien Qasem Burhan est directement engagée sur deux, voire sur les trois premiers buts, même s’il est sorti à propos par deux fois sur des un contre un à la suite du hors jeu mal joué par sa défense. Djamel Belmadi devrait procéder à quelques réajustements pour affronter l’Iran jeudi. Quant aux Emirats, c’est confiants qu’ils se présenteront le même jour face à Bahrein.

 

@2022mag.com