LA TUNISIE EN DEMI TEINTE 

Le Cap Vert est le premier à montrer les dents. A la suite d’un coup franc bien tiré par Tavarès, dès la deuxième minute, Varela trouve le montant gauche de Mathlouthi. Alerte sans frais pour la défense dirigée par l’imposant  Aymen Abdenour.

Cette  défense  qu’on savait solide (2 buts encaissés lors des six matches de qualification) aura  eu du travail durant la totalité de la première période. Elle a vacillé mais ne s’est pas écroulée.  Le gardien de but Mathlouthi eut beaucoup plus à s’employer que son homologue cap verdien, Josimar.

Même s’il elle sentit la menace se préciser lorsque Ali Maaloul accrocha  Heldon Ramos à la limite des 16,50 m. le coup de pied arrêté bien tiré sème la panique chez les Aigles,  Miranda échouant devant les pieds de Mathlouthi.

L’utilisation des  ailes par  Heldon et Miranda, l’homme de la première mi-temps, a causé  beaucoup de soucis aux hommes de Georges Leekens et occasionné  de nombreux coups francs dangereux. Il y eut ce face à face Djanini-Mathlouthi remporté par le gardien tunisien. Puis ce contre magnifique conclu par un tir de Miranda dans le but vide mais que Syam Ben Youssef a sauvé sur sa ligne.

A une demi-heure de la fin du match, les Tunisiens se réveillèrent enfin. Un coup franc bien frappé par Ali Maaloul arrive sur Yassine Chikhaoui qui trouve la barre transversale. Un deuxième coup franc bien exécuté par le spécialiste Wahbi Khazri sème la panique dans la défense des Requins Bleus, Abdennour, étonnamment en position d’avant-centre, rate de peu l’ouverture du score. C’est incontestablement le  temps fort  des Aigles de Carthage.

Cette pression finit par payer. Mohamed Ali Moncer ouvre le score sur une passe décisive de Maaloul. Une des rares attaques placées de la Tunisie. Mais les Cap-verdiens n’ont pas eu le temps de gamberger. En effet, deux minutes plus tard, sur un contre tranchant, Heldon bénéficie d’un penalty incontestable pour avoir été sévèrement  taclé dans la surface par Syam Ben Youssef. Penalty qu’il transforme magistralement. Lors des dix dernières minutes, il y eut du KO dans l’air. Mais plus rien ne sera marqué. Avec deux matches  nuls, le groupe B a tiré à blanc en quelque sorte.

@2022mag.com

 Les équipes

Tunisie : Aymen Mathlouthi – Aymen Abdennour, Syam Ben Youssef, Hamza Mathlouthi, Ali Maaloul – Wahbi Khazri, Jamel Saïhi (Hocine Ragued, 85′), Mohamed Ali Moncer, Houcine Nater,Yassine Chikhaoui. Entraîneur: Georges Leekens.

Cap Vert :Josimar Dias, Carlos Tavares,Fernando Varela, Admilson Barros, Yanique Tavares, Carlos Lima, Elvis Manuel Macedo, Nuno Rocha, Jailton Miranda (Odaïr Fortes, 82′), Heldon ramos, Jorge Semedo. Entraîneur:Rui Aguas