« Petage de plomb » ou volonté affichée de réveiller ses coéquipiers ? Une chose est sûre, le milieu international algérien Medi Lacen, 31 ans, n’a pas pris de gants pour évoquer la défaite à domicile de Getafe devant le Celta de Vigo (0-1) : “ Il faut se rendre compte que nous sommes une vraie équipe de merde. Si nous continuons comme ça nous allons tête baissée en deuxième division, a confié l’ancien fennec au site as.com, cela fait plusieurs journées consécutives où nous ne marquons pas et où nous encaissons beaucoup de buts”. Dans la foulée d’un incroyable réquisitoire, le natif de Versailles fustige le jeu pratiqué par son équipe : “ Nous n’attaquons pas, nous ne défendons pas et n’occupons pas le milieu de terrain. L’équipe ne joue pas bien,mais il faut lui faire confiance.Car dans des situations similaires, il est arrivé qu’elle fasse face”. Pour finir, Lacen lance une sorte d’appel à la révolte: “ Nous avons une finale à disputer samedi à Séville. Toute match est compliqué, mais dans notre situation peut importe que ce soit Séville ou Alcorçon. Il nous faut gagner”. Un discours de chef de guerre tenu par un joueur que d’aucuns présentaient comme lisse et effacé. On saura dans quelques jours comment le groupe a réagi à cet engagement musclé. Pour rappel, après 27 journées, Getafe occupe la 17ème place de la championnat avec deux longueurs d’avance sur le Sporting Gijon , premier relégable.

@2022mag.com