En tournée en Afrique australe pour évoquer sa candidature à la présidence de la FIFA, le Prince jordanien Ali Bin Al Hussein (39 ans) a déclaré lors de son séjour au Zimbabwe qu’il espérait voir l’Afrique le soutenir dans sa quête de la direction du football mondial:”Je viens d’un pays et d’une région ou le football est en développement et mon projet est d’aider au développement des talents et les mener au niveau mondial, a-t-il déclaré à son arrivée à Harare, voilà pourquoi je suis en Afrique et voilà pourquoi je suis dans la course à la présidence de la FIFA.” Le Prince Al Bin Al Hussein assistera le 8 avril au Caire à l’assemblée générale de la Confédération de football (CAF) présidée par Issa Hayatou. La CAF représente 54 pays sur les 209 appelés à choisir entre le président sortant Sepp Blatter (Suisse),  Michael van Praag ( Pays Bas ), Luis Figo (Portugal) et  le Prince Ali Bin Al Hussein (Jordanie).

@2022magCom