La solidité, la combativité, la grinta, c’était sa marque de fabrique lorsqu’il était le taulier de l’équipe nationale algérienne, ce n’est donc ps une surprise si Madjid Bougherra a beaucoup apprécié le comportement des Fennecs lors de leur déplacement victorieux  à Lomé face au Togo (4-1).

Il a vraiment aimé cet état d’esprit retrouvé sous la houlette de Djamel Belamdi : « Franchement, c’était une équipe nationale très agréable à voir, a-t-il confié dans un entretien accordé au site algérien le buteur.com,  j’étais très heureux de voir notre sélection soudée, qui jouait en bloc avec une énorme débauche d’énergie. C’est ce qui nous manquait ces derniers temps. Je suis aussi très content parce qu’on a su retrouver nos valeurs et c’est pour cela que j’ai envie de féliciter tout le monde, joueurs, staff technique et supporteurs, après cette éclatante victoire ramenée en dehors de nos bases ».

Et logiquement, ce qui a retenu son attention c’est le travail défensif collectif : » il faut relever le bon fonctionnement du bloc équipe.  Je crois que si nous avons été si solides derrière et que nous avons pu tenir le match c’est parce qu’on défendait bien tous ensemble. Le secret est là, on a défendu collectivement et non pas avec deux, trois ou quatre  défenseurs uniquement derrière ». Sans surprise, l’actuel coach  des U23 d’Al Duhail s’est déclaré ravi de voir Djamel Belmadi,  son ancien mentor à Doha, à le tête de l’équipe d’Algérie.Pour lui, il n’y a pas de doute, la patte  du natif de Paris est déjà visible.

@2022mag.com