Après une saison 2016-2017 à oublier, notamment en raison de blessure et due peu d’atomes crochus avec son entraîneur Nuno Espiirito Santo, le milieu offensif  algérien du FC Porto, Yacine Brahimi, respire beaucoup mieux et se dirige sans doute vers le meilleur cru de sa producrtion depuis son arrivée sur les bords du Douro,il  y a quatre ans.

Pourtant si sur le plan individuel le natif de Paris a fait plus ou moins parler de lui grâce à ses fulgurances techniques et ses buts, il n’a pas remporté le moindre trophée national et encore moins européen. Il espère donc que 2018 sera l’année  de la concrétisation  même si les Dragons se trouvent à un point du Benfica Lisbonne à cinq journées de la fin du championnat. La porte reste également ouverte  en Coupe nationale après la victoire en demi-finale aller face au Sporting Lisbonne (1-0)  et avant le match retour prévu le mercredi 18 avril.

Dans un entretien accordé au magazine français Onze-Mondial, le Fennec évoque ses espérances et affirme devoir son mieux être  à son nouvelle entraîneur, Sergio Conceição: «L’année dernière, c’était un peu compliqué, je devais partir, je ne suis pas parti. Je me suis retrouvé dans une situation un peu difficile, hors du groupe pendant tout le mois d’août. Comme ça ne s’est pas fait, je devais revenir à Porto.  Pendant quatre mois, je n’ai pas joué. Ensuite, j’ai effectué mon retour en Ligue des Champions, contre Leicester et je ne suis plus sorti de l’équipe. Cette saison, ça se passe bien. Je travaille avec un super entraîneur. Il est très perfectionniste, très dur. Avec lui, il ne faut pas avoir peur de beaucoup travailler, beaucoup s’entraîner parce qu’il est très exigeant. Il dit les choses face-à-face. Il a une relation d’homme à homme avec chaque joueur et je pense que c’est ça qui fait que le groupe est plus en confiance ».

Au niveau des chiffres, on peut dire que Yacine Brahimi  (28 ans) n’est pas loin de réaliser sa meilleure année sous les couleurs Bleu et Blanc avec 10 buts et 9 passes décisives en 42 matches toutes compétitions confondues. contre 13 assists et 7 buts  pour le même nombre de matches en 2014-2015.