Le match FC Nouadhibou – Al Masry était très attendu. Surtout du côté mauritanien. Et pur cause, les locaux faisaient leurs débuts historique dans une phase de groupes d’une compétition continentale , en l’occurrence la Coupe de la Confédération. Une étape logique au vue des progrès effectués ces  deux ou trois dernières années  par le club du port atlantique et par l’ensemble du football mauritanien. Et les Orange ne sont pas passés très loin de l’exploit face à un bon club égyptien.

FC Nouadhibou

FC Nouadhibou

Si les joueurs du pays du Nil ont été les premiers à dégainer en ouvrant la marque par le Nigérian Austin Amuti (20′), les coéquipiers du gardien de but  Abdou El Magid Ndiaye ont répliqué sèchement dès le début de la seconde période grâce à une réalisation signée Boubacar Baguili (56′) avant de perdre l’avantage par l’intermédiaire de  Yassin El Welly à la demie heure de jeu. Mais alors que l »ons e dirigeait vers un partage de points mérité, les  protégés ont connu un relâchement coupable dans le temps additionnel (90+2′) lorsque  Karim El-Eraki, le récent champion d’Afrique U23,  a donné la victoire aux siens. L’apprentissage est dur, mais le FC Nouadhibou a montré qu’il pouvait embêter la concurrence dans un groupe  B composé également des vice-champions d’Egypte, Pyramids FC, et des redoutables nigérians d‘Enugu Rangers .

Les équipes

FC Nouadhibou: Abdou El Magid Ndiaye – El Hacen Lemrabott, Oumar Mamadou Mangane (Sidi Abdoullah Touda, 79′), Abdoulaye Sy, Soukrana Mheimid – Jacob Ezechiel Depode, Mandala Konte (El Hassen Teguedi, 86′), Abdoulaye Guearikhuehyue (Mahamane Cisse, 72′), Mohamed Wade. Entraîneur :  Santiago Martinez

Masry: Ahmed Masoud , Karim El-Eraki, Said Simpore, Islam Abou Slima, Bahaa Magdi,  Eze Emeka (Farid Shawky, 74′), Islam Attia, Moftah Taktak, Hassan Ali et Emad Fathi (Ahmed Yasser, 41′), Austin Amutu (Mahmoud Wadi) 84). Entraîneur : Ehab Galal