Faouzi Benzarti n’a pas assuré la séance  d’entraînement de l‘ES Tunis ce dimanche matin et il se murmure qu’il aurait décidé de rendre son tablier.Il avait déjà menacé de le faire il y a deux semaines car il ne supportait plus  disait-il la remise en cause de son travail par une partie de médias et des fans des Sang et Or. « J’ai toujours voulu me faire plaisir. Je ne peux pas travailler dans ces conditions avait-il confié en conférence de presse, il faut que j’arrête le football. L’EST n’a pas atteint les demi-finales  ( ndlr, en Ligue des champions) depuis 2013. Cette année, nous avons terminé en tête de notre groupe et avons fait un bon parcours. Je suis toujours là par respect envers Hamdi Meddeb. J’espère qu’il me limogera. Je ne suis pas à l’aise .

 L'ES Tunis  ( photocafonline.com)

L’ES Tunis ( photocafonline.com)

Après le nul concédé samedi face au CS Sfaxien (1-1), Benzarti a été copieusement sifflé et insulté par une partie du public ce qui l’a beaucoup touché. Il semblerait qu’il ait posé sa démission sur le bureau du président  Hamdi Meddeb et qu’elle aurait été acceptée. Plus que  ce match match nul somme toute banal contre Sfax, c’est surtout l’élimination en quart de finale de la Ligue des champions face au Ahly (2-2, 1-2) en septembre  que les fans du champion en titre n’arrivent pas  à pardonner  pardonnent pas au coach le plus titré de Tunisie.  Sauf retournement de situation, c’est  Mondher Kebaier qui s’installera mercredi prochain sur le banc pour diriger l’équipe  contre le  CO Médenine en championnat.

@Cheikh Mabele