La déception est énorme chez les  joueurs de l’Espérance de Tunis après la défaite face au Ahly du Caire et l’élimination de la Ligue des champions au stade des quarts de finale et l’est certainement encore plus chez leurs fans. Mais déception ne signifie pas abattement. En tout cas, c’est ce qu’a signifié le gardien Moez Ben Cherifia (auteur d’une faute de main qui a coûté le premier but) qui veut penser à l’avenir: « Il faut que le groupe soit solidaire. C’est le football. La défaite en fait partie, a-t-il confié au micro de la radio Mosaique FM,  nous menions au score mais malheureusement nous avons concédé deux buts. Le public ? ça ne sert à rien de s’excuser, nous sommes éliminés. Il faut que chacun de nous assume ses responsabilités. Nous gagnons et perdons tous ensembles. C’est la force du groupe, il ne faut pas baisser les bras. Nous avons besoin d’avancer, de reprendre le boulot et penser au prochain match. » Le championnat de Ligue 1  est le prochain chantier pour les Sang et Or  qui voudront conserver leur titre et pour ce faire ils devront de livrer une sacrée bataille à leur principal concurrent, l’Etoile du Sahel.

@2022mag.com