Arrivé  au CS Sfaxien en octobre 2019 pour remplacer au pied levé le coach Monténégrin Nebojsa Jovović, Fathi Jebal (57 ans) a remis en selle une formation en début de perdition u point de l’amener, avant l’arrêt de la compétition en raison de la pandémie du Coronavirus,  à la deuxième place du championnat de Tunisie mais à bonne distance (10 points de retard à 10 journées de la fin )  de l’intouchable Espérance de Tunis.

Fathi Jebal

Fathi Jebal

Toutefois, tout reste possible quand la course reprendra sans doute au mois d’août comme l’a programmée la Fédération tunisienne de football. En attendant, le natif d’Al Attaya  a précisé son projet : mener à minima les Noir et Blanc en Ligue des champions : « Je suis venu au CSS dans le but de réussir spécialement en Champions League », a confié l’ancien entraîneur d‘Al-Fath en Saudi Pro League dans les colonnes du quotidien tunisois La Presse.

Avant d’ajouter, par prudence sans doute, que cela sera rendu possible si des renforts arrivent :  »  Notre effectif pourra nous  satisfaire, à condition de le renforcer par trois joueurs expérimentés. Je m’abstiens pour le moment de citer les postes ciblés. La saison n’est pas encore terminée. Je dois veiller à ce que les joueurs conservent leur concentration, essentielle pour la dernière étape de la course. Même le sort des joueurs empruntés sera discuté plus tard. Je souhaite à ce que Hamza Mathlouthi  dont le contrat s’achève en fin de saison  continue avec l’équipe en raison de son rôle valeureux de capitaine d’équipe sur le terrain et dans les vestiaires», a émis le coach sfaxien ».  Dans le même entretien, Fathi Jebal a nié avoir reçu des offres alléchantes de la part de clubs saoudiens.  Il faut rappeler que le CS Sfaxien

@2022mag.com