L’affaire a traîné en longueur, mais le CR Belouizdad a fini par trouver un nouvel entraîneur après le départ du Serbe Zoran Manojlovic. Cette fois, c’est un technicien brésilien, Marcos Paqueta, qui s’installe à la barre des champions d’Algérie en titre. Et cela, à moins d’un mois du début de la saison 2021-2022. Le nouveau boss est un professionnel madré (63 ans) qui connaît très bien les particularités du football arabe et africain pour avoir dirigé des équipes de clubs et des sélections dans sept pays de la région : Arabie saoudite, Emirats arabes unis, Egypte, Qatar, Irak, Bahrein et Libye. Mais attention, l’ancien milieu de terrain des  Cariocas de l‘America FC  a souvent la bougeotte. Ses expériences dans les différents club s où il est passé, y compris les plus prestigieux,  à l’instar du Zamalek où il est resté à peine quatre  semaines (decembre 2015- janvier 2016) et  dirigé l’équipe pendant cinq journées avec un bilan très moyen: deux victoires, deux nuls et une défaite. Un  partage des points à domicile  avec El Maqassa  (2-2) lui a été fatal.  Le  profil du natif de L’Illha de Paqueta, dans  l’Etat de Rio de Janeiro, est bien éloigné  de celui de L’Espagnol Juan Carlos   Garrido avec lequel les négocaitions avaient échoué en raison du salaire demandé par l’ancien coach d’Al Ahly, bien au-dessus des moyens du club banlieusard algérois.

@2022mag.com