Zamalek-Smouha, 1-1 (5 tab 4). C’est au bout d’u bout d’une folle nuit que le Zamalek est allé chercher la Coupe d’Egypte et sauver en partie une saison très compliquée et marquée par une terrible  et humiliante élimination en32e de finale de la Coupe de la Confédération. Mais cela n’a pas été facile face à un fringant Smouha. Les coéquipiers du gardien Mehdi Soliman, auteur d’un grand match, ont fait souffrir les Chevaliers Blancs  en ouvrant le score  par Hossam Hassan dès la cinquième minute.

De ce coup du sort, les protégés de Khaled Galal mettront 80 minutes avant de s’en remettre en égalisant à une poignée minute de la fin du temps réglementaire grace à un but du défenseur international tunisien Nagguez sur un service de Kabongo Kasongo. Il faut tout de même  rappeler que Smouha évoluait à 10 depuis le 65′ après l’exclusion de Hossam Hassan pour avoir reçu deux cartons jaunes. Plus rien ne sera marqué durant l’étouffante prolongation. C’est finalement lors de la séance de tirs au but que le Zamlalek fera cette mince différence  (5 tab 4) qui lui offre sa cinquième Coupe d’Egypte lors depuis 2013 et la 26ème de son histoire. Le président Mortada Mansour peut respirer un grand coup. Il a dû passer une nuit savoureuse notamment en apprenant la déconvenue du grand rival, Al Ahly, en Ligue des champions.

Les équipes

Zamalek: Mahmoud Abdel-Rehim, Ahmed Fatouh, Mahmoud Alaa, Mahmoud Hamdi, Hamdi Nagguez, Tarek Hamed, Mahmoud Abdel-Aziz (Bassem Morsi, 77′), Emad Fathi Hefny, 62′), Mohamed Antar (Abdellah Gomaa,67′), Kabongo Kasongo, Youssef Ibrahim. Entraîneur : Khaled Galal

Smouha: Mehdi Soliman – Ragab Bakkar, Abdallah Bakri, Yasser Ibrahim, Mahmoud Moaz – Ibrahim Abdel-Qawi, Eslam Salah, Nasser Maher – Oumed Oukri (Al Sayed Farid, 80′), Hamdi Zakri, Hossam Hassan.Entraîneur :Talaat Youssef