Dans un dossier consacré aux trentenaires  du football tunisien, le quotidien tunisois La Presse donne la parole  à des joueurs en passe d’être des victimes du « jeunisme  » ambiant. Parmi ceux qui refusent l’idée qu’après 30 ans un footballeur ne vaut plus un clou, Zouhaier Dhaouadi.  Le concernant,  l’attaquant du Club Africain a un début d’explication : «Peut-être que mes débuts en 2006, alors que j’avais à peine 19 ans et le cycle fort et brillant laissent penser que je suis en fin de carrière, argumente-t-il,  c’est une erreur qu’on commet beaucoup dans notre championnat dans le sens où un joueur qui a à peine 30 ans est considéré comme un joueur qui aborde la retraite. Pour mon cas, je me suis vite et bien adapté  au Club Africain  puisque j’y ai joué  pratiquement 10 ans. La question de l’adaptation ne  s’est même pas posée. Après un passage raté à l’Etoile, il a fallu que je rebondisse dans un autre grand club pour ne pas fléchir. J’ai bien réfléchi quand les dirigeants ont clamé mon retour.

L’attaquant international (35 sélections, 7 buts), formé par ma JS Kairouan,  rassure ceux qui doutent de sa capacité a être encore performant  : » Physiquement, je me porte de mieux en mieux et je reste satisfait de ce que je produis comme qualité de jeu. A 30 ans, je me sens mature, capable de lire plus le jeu et d’encadrer mes jeunes coéquipiers. Je crois bien que quand le joueur a confiance en ses moyens et qu’il peut résister au doute affiché par l’entourage, il peut revenir à n’importe quel moment de sa carrière. La trentaine pour moi est un début et pas une fin. Il suffit de s’appliquer, d’entretenir sa condition physique et de ne pas douter de ses moyens. C’est la clé pour  rester compétitif à 30 ans, qui reste pour moi l’âge d’or dans la carrière d’un joueur de haut niveau». Aujourd’hui, l’ancien joueur de l’ES Sahel, revenu à la maison en 2017, fait partie des cadres sur lesquesl misent beaucoup l’entraîneur Bertrand Marchand pour poursuivre sa remontada exceptionnel dans le championnat de Ligue 1 et peut-être pour réaliser un beau parcours en Coupe d’Afrique.

@2022mag.com