Algérie – Zambie (5-0).Les champions d’Afrique ont frappé un grand coup pour leur début dans les éliminatoires de la CAN 2021.

Après le succès du Sénégal, finaliste de la CAN 2019, devant le Congo (2-0), l’Algérie, championne en titre était attendue pour sa première sortie officielle face à la Zambie. Et les Fennecs ont rassuré leur millions de fans et lancé un message à l’Afrique : il n’y a pas de relâchement au programme. Face à  des Chipolopolo joueurs et ambitieux, les protégés de Djamel Belmadi ont mis du temps avant de trouver leur vitesse de croisière. Certes, ils  se sont bien crées quelques belles opportunités, mais  sans vraiment mettre en péril le gardien de but Nsabata.

Le chaud public du stade Mustapha Tchaker  a dû attendre l’avant derrière minute de la première période pourvois son équipe ouvrir son compteur. C’est sur un corner bien négocié par Belaili, repris de la tête  sans élan par Ramy Besebaini  au milieu d’une forêt de défenseurs, que vint la première délivrance. Tellement judicieuse. Juste  avant le retour au vestiaire.

Algérie-5-0-Zambie

Après la pause, l’Algérie revint sur la pelouse sans changement dans sa composition. Mais ce qui va changer, à l’heure de jeu, c’est l’état d’esprit  plus  vindicatif et un collectif bien mieux huilé. On retrouva alors la puissance physique et  l’aisance de technique des multiples individualités  qui avaient fait merveille en juillet dernier sur les bords du Nil. Le vrai  tournant du match  eut  lieu lorsque Youssef Belaili (68′) est fauché dans la surface de vérité zambienne. L’arbitre éthiopien, Tessema, désigne le point de penalty. Un coup de pied arriéré que Baghdad Bounedjah, qui en avait raté un  l’été dernier face à la  Côte d’ivoire (2-1,) se chargea de transformer froidement. A 2 à 0, on a senti comme un vent de libération côté algérien et un vent de panique chez leurs adversaires.

La belle machine des champions d’Afrique allait in fine frapper trois fois encore.  D’abord sur un déboulé incroyable du latéral Youssef Atal au coeur de la défense zambienne. Le joueur de Nice eut la la lucidité de trouver Belaïli sur le côté gauche. La frappe brossée du joueur d’Al Shabab trouva l’angle gauche de la cage de Nsabata. Un vrai bijou et la marque de fabrique de l’ancienne star de l’Espérance de Tunis. Puis ce fut au tour du revenant, Hilal Soudani, qui a remplacé Belalili,  d’apporter son écot au succès de son équipe ( 88′) Enfin, sur un contre  éclair d’ Al Khadra, alors que les Zambiens étaient en train de pousser pour sauver l’honneur, c’est Baghdad Bounedjah, servi par son capitaine Riyad Mahrez,  qui clôt le feu d’artifice par un piqué  à la Angel Di Maria. Il reste aux coéquipiers de Adlène  Guedioura de finir le travail  en s’imposant  devant le Botswana dans quatre jours à Gaborone. Histoire de finir invaincus une année 2019 exceptionnelle.

@Cheikh Mabele

 

La feuille de match 

Arbitre :  M. Tessema  (Ethiopie) .Buts : Bensebaini (55′), Bounedjah (68′ sur pen, 90′), Belalili (75′) et Soudane-i (86′).

Les équipes : Algérie : Rais Mbolhi, Youcef Atal, Djamel Benlamri, Aissa Mandi, Ramy Bensebaini, Adlene Guedioura (Islam Slimani, 78′), Ismael Bennacer, Sofiane Feghouli (Belkebla, 70′), Riyad Mahrez ( ), Baghdad Bounedjah, Youcef Belaili (Hilal Soudani, 80′), . Entraîneur : Djamel Belmadi

Zambie :Toaster Nsabata , Lawrence Chungu, 1Kabaso Chongo (capitaine) Tandi Mwape,  Stoppila Sunzu, Nathan Sinkala, Saulani Phiri, Augustine Mulenga (Kanwa, 79′), Clatous Chama (Musanda ,55′), Evans Kangwa. Entraîneur :