Vainqueur de ses deux premiers matches, le Maroc veut terminer en tête de son groupe. Cela passe par un match nul, a minima, face au Gabon dans la « finale » de ce mardi soir à Yaoundé.

Bien finir le travail et terminer en tête. Le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodzic, n’aura sans doute pas d’autre discours dans le vestiaire du stade Ahmadou Ahidjo, à quelques instants du coup d’envoi de ce Maroc – Gabon programmé à 20h. Vainqueur du Ghana (1-0) puis des Comores (2-0), le Maroc se présente avec une défense imprenable depuis quatre matches internationaux.

La dernière équipe à avoir pris à défaut ces Lions était la Guinée, en éliminatoires de la CDM 2022 le 12 octobre dernier (4-1). Au Cameroun, et à l’instar de nombreux favoris dans ce tournoi, le Maroc a démarré doucement. Mais par un succès face à l’équipe considérée comme sa dauphine potentielle, le Ghana.

Le but de Sofiane Boufal a suffi pour parfaitement lancer la campagne camerounaise. Et les Lions de l’Atlas ont complété ce résultat par un autre contre les Comores, malgré une résistance exceptionnelle du gardien de but adverse, Selim Ben Boina, désigné homme du match.

Le Maroc vainqueur du Ghana lors de la 1ère journée

Le Maroc vainqueur du Ghana lors de la 1ère journée

Certes, les Lions de l’Atlas ont péché sur le plan de l’efficacité et raté un penalty. Mais En-Nesyri et El-Kaabi peuvent se rassurer et/ou se consoler en comptabilisant le nombre de leurs occasions. Contre le Gabon, ce mardi soir, il va falloir confirmer.

L’adversaire a perdu définitivement Mario Lemina et Piere-Emerick Aubameyang, le capitaine, deux joueurs positifs à la Covid-19 et repartis en Europe pour se soigner auprès de leurs clubs respectifs. C’est en tout cas ce que dit la version officielle.

Le quotidien national gabonais « L’Union », affirme de son côté que ces éléments auraient été renvoyés pour indiscipline, témoignage anonyme d’un proche de l’équipe à l’appui, ce qui n’a pas valeur de preuve… Quoi qu’il en soit, et privées de ces deux joueurs, les Panthères ont battu les Comores (1-0) et accroché le Ghana (1-1). Il ne sera pas simple de bouger ce groupe, en quête d’une qualification directe pour les huitièmes lui aussi, alors qu’il compte quatre points et a besoin d’un nul pour s’en assurer.

Le Ghana, lui, peut espérer dans l’autre match battre les Comores par plus d’un but et finir à quatre points en espérant un faux-pas des Gabonais. Le bilan des duels entre les deux nations est pour l’heure très favorable aux Lions de l’Atlas, qui ont gagné 10 de leurs duels 8 face-à-face, pour deux matchs nuls et six succès gabonais.

Maroc - Comores, 2-0

Maroc – Comores, 2-0

La seule confrontation directe en CAN s’est soldée par une victoire du Gabon (3-2) en 2012. Par ailleurs, Vahid Halilhodzic se souviendra qu’il n’a perdu qu’une seule fois depuis qu’il est à la tête des Lions de l’Atlas. C’était justement en amical (3-2) face au Gabon en octobre 2019 à Tanger… Méfiance donc pour les coéquipiets de Achraf Hakimi

@Samir Farasha