Interrogé il y a quelques semaines par Jeune Afrique concernant les ambitions du Maroc  pour la CAN 2019, Hervé Renard avait refusé de placer les Lions de l’Atlas en position de favoris ce qui avait étonné les médias et fans marocains. Questionné à nouveau cette semaine  sur le site  de la Confédération africaine de football (CAF), il vient de réitérer son discours et précisé sa pensée.

L'Egypte organisera la CAN pour la 4ème fois depuis 1957

L’Egypte organisera la CAN pour la 4ème fois depuis 1957

Pour lui, les deux favoris sont l’Egypte et le Sénégal ; “En faisant preuve d’humilité, c’est très difficile de gagner une CAN et je sais de quoi je parle, a tranché le natif d’Aix-les-Bains au micro de cafonline.com , statistiquement, les amoureux du football savent que l’Egypte c’est un grand pays. Encore plus quand on peut compter sur Mohamed Salah. Et encore plus à domicile avec un fort soutien populaire. Cela va être très difficile pour tous leurs adversaires. Quelle équipe possède aujourd’hui des qualités individuelles comme le Sénégal de Sadio Mané ou Koulibaly ? N’oublions pas aussi la Côte d’Ivoire de Nicolas Pépé et Serge Aurier, les champions en titre camerounais ou le Nigeria. Je préfère ne pas m’enflammer pour le Maroc et faire tomber les adversaires sur le terrain ».

Dans ce long entretien, l’homme qui a mené la Zambie (2012) et la Côte d’Ivoire (2015) au titre continental a également évoqué les deux renforts attendus pour son équipe. Sur le premier, le défenseur axial de Reims, Yunis Abdelhamid, d’abord :  » Je l’ai eu récemment au téléphone et l’ai félicité pour l’excellente saison qu’il effectue. C’est un garçon qui réussit à s’imposer malgré le passage de la Ligue 2à la Ligue 1. Non seulement il est titulaire mais il est devenu une pièce maîtresse de cette équipe de Reims. Bravo à lui, il sera un apport précieux pour le Maroc ».

Yunis Abdelhamid (Stade de Reims ), photo lfp.com

Yunis Abdelhamid (Stade de Reims ), photo lfp.com

A propos d‘Oussama Idrissi ensuite :  » Ma plus grosse satisfaction est d’avoir rencontré un joueur très professionnel lors de notre dernier stage. J’ai été impressionné par sa rigueur et son sens du collectif. Il a beaucoup de qualités et devrait évoluer dans un club encore plus important qu’actuellement. C’est une très bonne nouvelle ! A lui de s’imposer maintenant ». Hervé Renard avait été le premier à féliciter l’attaquant de l’AZ Alkmaar   en postant un tweet où il lui souhaitait la bienvenue.  Toutefois, quelle que soit le talent ou le statut d’une recrue  dans son club, le sélectionneur a toujours rappelé que cette recrue  doit montrer   l’exemple et gagner sa place dans la groupe.

@Cheikh Mabele