Hani Abou Rida avait annoncé il y a quelques mois qu’il serait candidat à l’élection présidentielle de la Confédération africaine de football (CAF)  dirigée depuis mars 2017 par Ahmad Ahmad. C’était sans condition. Mais voilà que l’ancien boss de a Fédération égyptienne (EFA) et actuel membre du buterai exécutif de la CAF parle se présenter si le Malgache décide de ne pas se représenter. Un véritable rétropédalage ou une déclaration qui cacherait une subtilité qui n’est pas évidente pour tout le monde?   » La CAF a maintenant un président et il a tout le respect, a confié Hani Abou Rida au micro d’une radio égyptienne relayée par d’autres médias nationaux, nous avons donc parlé  avec soin et attention des élections. Je me présenterai aux élections présidentielles que  si Ahmad Ahmad décide de ne pas y aller. J’espère obtenir le soutien de mon pas  lors de cette élection ».  A noter que le patron en exercice de l’institution  faîtière du football continental n’a pas encore dit s’il comptait postuler à un deuxième mandat ou pas alors que l’élection est programmé pour le mois de mars 2021.

@2022mag.com