CAF

La Confédération africaine de football (CAF) est lancée dans une campagne d’élections qui connaîtra son épilogue le 12 mars 2021 à Casablanca.  La commission de gouvernance a entame ses travaux mardi par l’étude  des dossiers de candidature aux postes de président de la CAF, de membres du Comité exécutif de la CAF et de membres africains du Conseil de la FIFA.  Pour rappel,  le dépôt des candidatures s ‘est clos  le 12 novembre et la publication des noms des personnalités éligibles sera dévoilée le 11 janvier.

Composition des listes de candidats 

Présidence de la CAF : Les cinq candidats : le Malgache Ahmad Ahmad, ex-président de la CAF suspendu pour cinq ans par la FIFA et qui a fait appel de cette sanction auprès du TAS, le Mauritanien Ahmed Yahya, l’Ivoirien Jacques Anouma, le milliardaire sud-africain Patrice Motsepe et le Sénégalais Augustin Senghor.

Représentants au Conseil de la FIFA:  Le dux sièges libérés en fin de mandat de quatre ans par le Tunisien Tarek Bouchamaoui et l’Egyptien Hani Abou Rida sont remises en jeu et les candidats sont l’ Algérien Kheïreddine Zetchi, le Marocain Fawzi Lekdjaa, l’Equato-Guinéen Gustavo Ndong et  l’Egyptien Abou Rida.

 

La commission de gouvernance  :  Elle est composée d’avocats reconnus sue le continent. En l’occurence, Maya Boureghda (Tunisie) , Michel Brizoua-Bi (Côte d’Ivoire), Monica Musonda (Zambie), Happi Dieudonné (Cameroun), et Tumi Dlamini (Afrique du Sud). Elle est prédite par   l’Ivoirien Michel Brizoua-Bi,

 @2022mag.com