Parce qu’il était libre de tout contrat après avoir passé une saison mitigée à Valladolid, le milieu offensif Hatem Ben Arfa a pu signer au Girondins de Bordeaux  quelques jours après la  clôture du mercato. Il a signé un contrat court : une saison  plus  une deuxième option. Ben Arfa  devient  ainsi la première recrue des Marine et Blanc . Le Franco-Tunisien qui n’a fait que deux saison pleines depuis cinq ans, à Nice et à Rennes, a sans doute faim de jeu et encore de l’ambition en dépit de ses 33 ans.

En tout cas, le coach bordelais, Jean-Louis Gasset, croit en lui et semble heureux de l’avoir dans son groupe. L’ancien adjoint de Laurent Blanc  affirme même n’avoir jamais douté  de l’ancien international français:  »  Hatem Ben Arfa n’est pas mal physiquement, a-t-il confié en conférence de presse, il est fit ! Il travaillait de son côté avec un préparateur physique, donc son niveau est acceptable. Il sera dans le groupe samedi. J’attends de lui qu’il retrouve le rythme, car il a eu un arrêt assez conséquent. Mais il n’a rien perdu de son talent. Il a des fulgurances à l’entraînement… J’avais dit que c’était un génie ça l’est toujours ! S’il n’est pas bien, il vous le fait comprendre. Là, je sens qu’il a envie, qu’il est motivé. Il a tout fait pour venir travailler avec nous ! »

Cet accueil chaleureux n’a pas dû surprendre le nouvel arrivant qui de son côté n’a pas caché qu’il a opté pour la Gironde pour cet entraîneur réputé par ses qualités professionnelles bien sûr mais aussi  par son approche humaine des relations avec les joueurs. Tout ce qu’aime le natif de Paris.  » Quand   j’ai vu que l’entraîneur était  Jean-Louis Gasset, a affirmé d’emblée le joueur au 21 sélections, ça m’a donné envie de venir. J’aime beaucoup la façon dont il fait jouer ses équipes. Il est porté sur l’offensive, il aime créer le jeu, le surnombre. Et en tant qu’homme, je l’ai connu en équipe de France (2010-2012) où j’ai senti une bonne énergie. Ça reste un entraîneur avec beaucoup de valeurs. J’aime beaucoup sa philosophie ». Alors, doit-on conclure que  le duo Ben Arfa – Gasset est le bon attelage pour une formation girondine en panne d’inspiration et d’efficacité offensive?  Des coaches ayant eu l’artiste  comme joueur, à l’image de Claude Puel, voire des dirigeants, tel Olivier Letang ,qui l’avait fait venir à Rennes en 2018-2019, croient en l’alchimie. À suivre.

@2022mag.com