Toute la ville de Sousse retient son souffle dans l’attente de la performance  de l’ESS à Alexandrie face au Ahly et rêve de voir ses représentants retourner en finale de la Ligue des champions et renouer avec le trophée le plus prestigieux du continent africain. Pour y arriver, le défenseur polyvalent Rami Bédoui estime que la grande expérience acquise par le club dans les différentes campagnes qu’il mène depuis des lustres.

Et souvent avec succès.  » Nous mesurons parfaitement la difficulté de notre mission ce soir devant une formation d’Al Ahly aux arguments solides et transcendée par son grand public, a confié le natif de Sousse au quotidien La Presse, mais nous sommes pleinement confiants en nos moyens, surtout après notre prestation remarquable couronnée par une victoire intéressante lors du match aller. Nous n’avons rien laissé au hasard, nous avons sérieusement travaillé les détails les plus minimes capables de nous aider à réussir notre mission. Vous savez, durant ces dernières années, nous avons été confrontés aux situations les plus difficiles et, nous avons remporté beaucoup de titres sur le double plan local et continental, nous sommes en mesure aujourd’hui de tirer notre épingle du jeu dans les contextes les plus hostiles. »

Agé  de 27 ans, le défenseur international (10 sélections )  a déjà remporté un titre continental. C’était la Coupe de la Confédération en 2015. La Ligue des Champions le comblerait évidemment. Le mois de novembre pourrait être celui de tous les bonheurs   s’il réussissait à valide également une qualification pour le Mondial 2018 avec les Aigles de Carthage.

@2022mag.com