Si l’intérêt du Havre, club de Ligue 2 française, pour Samir Nasri a étonné le monde du football, celui  d’Anderlecht,  qui construit une grosse équipe pour reprendre les commandes de la Jupiler League, a paru plus logique. Et ce sont  finalement les Mauves qui ont convaincu le milieu offensif franco-algérien. Il  a paraphé un contrat d’une saison avec une deuxième en option si jamais  la collaboration s’avère satisfaisante. A noter que le joueur âgé de 32 ans  est arrivé libre de West Ham.

La personnalité du nouvel entraîneur des champions 2017 sans doute  fini de convaincre Nasri : « J’ai reçu tout un tas de belles offres, a confié l’ancien joueur de MarseilleArsenal et Manchester City,  en conférence de presse de présentation, mais c’est finalement avec beaucoup de conviction que j’ai choisi le RSC Anderlech. Vincent Kompany fut mon coéquipier à Manchester City entre 2011 et 2017. Je le connais très bien et je sais quel projet il a en vue pour le RSC Anderlecht. Avec Vincent et avec toute l’équipe, je vais mettre tout en œuvre afin que ce projet soit une réussite ».

De leur côté, les dirigeants bruxellois voient  l’homme qui a été durant des années une des stars de la Premier League anglaise comme un moteur entraînant pour leur jeune équipe : « Au RSCA, nous jouons la carte de la jeunesse, à laquelle nous voulons donner pleinement la chance de se développer, a expliqué le président Marc Coucke, mais ils ne peuvent réussir que s’ils sont bien encadrés sur et en-dehors du terrain. Nasri est une vraie pointure qui apportera de l’expérience à ces jeunes garçons et qui les portera aussi vers un plus haut niveau en s’entraînant et en jouant constamment avec eux ». Son arrivé a en tout déjà fait frémir le service abonnement du club.

@2022mag.com