Éliminée en demi-finale de la Ligue des champions d’Asie par les Iraniens de Persepolis (0-1, 1-1), Al Sadd a, de façon tout à fait compréhensible, le blues. Car les coéquipiesr du meilleur buteur de la compétition, Baghdad Bounedjah , ont le sentiment d’être passées à côté de quelque chose de grand.  Mais ll ne leur reste pas que les yeux pour pleurer. Il leur reste le titre de la Qatar Stars League (QSL) à aller chercher? Un trophée qui leur échappe depuis 2012 et le début de la razzia de leur principal rival, Al Duhail; D’ailleurs ce dernier n’a fait  qu’une bouchée vendredi soir d’Al Kharaityat  (4-1) lors de la huitième journée de la QSL et porté son avance à quatre points.

Al Sadd n’a pas le choix et doit gagner samedi face au Ahly Dubai  pour ne pas laisser filer le leader. Et son entraîneur est convaincu que ces hommes vont mettre le  paquet sur leur nouveau défi:  « Ce match arrive à un moment très triste pour nous après notre sortie de la Ligue des champions de l’AFC, a confié Jesualdo Ferreira dans les colonnes du site officiel  de la QSL,  les joueurs souffrent d’usure  physique et mentale, mais nous nous sommes bien préparés pour le match.Nous voulions aller  en la finale de la compterions continentale, mais désormais nous allons nou concentrer sur la Ligue nationale et jouer  pour le titre ».

Par ailleurs, le coach espagnol a tenu à rendre hommage a son groupe pour la formidable bataille menée à Téhéran face à Persepolis  lors de la demi-finale retour de la LDC   : «Nos joueurs, étrangers et qatariens, ont fait preuve d’un grand professionnalisme. Ils ont bien évolué  sous pression. Tout le monde a vu comment ils se sont produits en Iran devant 100 000 spectateurs et ils méritaient de gagner ». Pour rappel, classé deuxième de la QSL en 2017-2018, Al Sadd sera au départ de la prochaine saison de LDC qui débuter en février 2019.

@Cheikh Mabele