Al Ahly c’est comme le Real Madrid ou le  FC Barcelone  en matière de pression médiatique et populaire. Et  Patrice Carteron le savait en signant au Caire il y a un  mois. Le souci c’est que son premier test  concernera la Ligue des champions où le géant égyptien a pris un mauvais départ en totalisant un maigre point en deux matches. Du coup le rendez-vous de mardi à Alexandrie face aux  Botswanais  du Township Rollers  s’annonce déjà comme décisif et n’autorise aucun faux pas. Ce que confirme le technicien français : « Je sais que nous sommes dans une situation très difficile, a confié l’ancien coach du TP Mazembe,  au site cafonline.com,.nous avons un seul point à partir de deux matches et ce n’est pas ce que nous devrions faire, nous n’avons rien d’autre à faire que de faire de notre mieux dans les prochains matches, à partir du match des Township Rollers à domicile.Le maximum de points est notre cible, puis voyons ce qui se passe ensuite ».

Nikola Kavazovic, Township Rollers

Nikola Kavazovic, Township Rollers

Un discours convenu,mais Carteron ne pouvait dire autre chose tant qu’il n’a pas vu son équipe à l’oeuvre en match version compétition. Et les déclarations de son homologue des Rollers, Nikola Kavazovic, n’ont pas de quoi le rassurer : « Nous allons essayer de rester solides  à tous les moments du match, a confié le technicien serbe au site officiel de son club, bien sûr, nous ne défendrons pas 90 minutes, mais nous n’avons pas non plus l’intention de les attaquer comme nous le ferons lors du match retour  à Gaborone ».

Par ailleurs, Carteron n’est pas obligé  de croire l’entraineur adverse lorsque ce dernier dit qu’il part dans l’inconnu  en affrontant Al-Ahly :   « Jusqu’à présent en Ligue des Champions, nous avons analysé nos adversaires à travers l’analyse vidéo jusque dans les moindres détails.Pour la première fois, nous allons dans l’inconnu, c’est la première fois qu’aucun DVD récent ne nous a  été fourni afin que nous puissions analyser l’adversaire.Nous ne savons rien à leur sujet à l’exception de certains de leurs joueurs ont joué à la Coupe du Monde ». Un coup de trompette que le madré natif de n’a certainement pas pris en compte.

@Cheikh Mabele