Le WAC tient sa finale de ligue des champions, la troisième de son histoire. Les protégés de Houcine Ammouta ont battu l’USM Alger dans la difficulté  comme ne peut pas l’indiquer vraiment le score. Tout s’est décidé en deuxième mi-temps. Les Chérifiens ouvrirent le score par Attouchi deux minutes après la pause avant de doubler mise grâce à une réalisation de Bencharki (58′). Ce net avantage n’a pas découragé les Algérois qui ont fini par revenir en course en réduisant le score  par l’intermédiaire du jeune défenseur axial Ayoub Abdellaoui (67′). La fin du match dut haletante. Les Marocains  n’étaient plus à l’abri d’une sortie de route d’autant qu’ils ont dû disputer à 10 une grande partie de la deuxième période après l’exclusion du défenseur axial Amine Attouchi. En effet, une égalisation des visiteurs aurait pu les éliminer. Le suspens dura jusque dans le temps additionnel et le troisième but signé Bencharki (90 + 4′).Le Wydad peut désormais rêver à un deuxième titre africain après celui remporté en 1992. De son côté, l’USM Alger ne regrettera jamais assez de ne pas avoir été capable de  prendre une option lors du match aller.

@2022mag.com

Les équipes

WA Casablanca : Laaroubi, El Karti, Atouchi, Rabeh, Noussir, Nakach, Gaddarine (El Hachimi, 74’), Saidi, Bencharki, El Haddad (Khadrouf, 64’), Ounajem (Aoulad, 85′).  Entraîneur :  Houcine Ammouta

USM Alger : Zemmamouche, Meftah, Chafai, Abdellaoui, Benmoussa, Benkhemassa, Benguit (Hamzaoui, 69’), Sayoud, Yaya (Beldjilali, 75’), Darfalou, Meziane . Entraîneur:  Paul Put