Attendue au tournant mozambicain, l’USM Alger a su déjouer les pièges et revenir avec un prometteur match nul face au Ferroviario Beira qui aurait pu se transformer en victoire avec un peu plus d’efficacité. En tout cas l’entraîneur ses Rouge et Noir s’est montré satisfait de la performance obtenue samedi : «Je crois qu’on a raté la victoire vue la physionomie de la rencontre. On aurait pu gagner, malheureusement, on n’a pas su profiter des plusieurs occasions franches qu’on a eues durant la rencontre, a confié Paul Put en conférence de presse,  notamment en première mi-temps où on aurait pu facilement plier le match. Il n’en demeure pas moins que c’est un résultat probant.

Toutefois, le technicien belge ne veut pas banaliser le résultat de son équipe:  » Ce n’est pas évident d’imposer le nul à une bonne équipe du Ferroviario de Beira qui négocie bien ses matches dans son antre. Je suis satisfait du résultat et je crois qu’on a pris une très bonne option pour la qualification en demi-finale de la Ligue des champions africaine.

Hormis la performance technique et le résultat brut, l’ancien sélectionneur du Burkina Faso a beaucoup aimé l’attitude et la combativité du groupe :  » Franchement, mes joueurs sont à saluer parce qu’ils ont fait un match solide. Ils ont défié toutes les conditions, notamment la mauvaise pelouse du stade et ont pu relever le défi face à une bonne équipe du Ferroviario. Je suis satisfait de leur prestation. Je suis aussi content parce qu’ils ont fait un match d’hommes.» Ah, si la sélection nationale  pouvait s’inspirer de ce que font les clubs algériens lorsqu’ils évoluent sur toutes les pelouses d’Afrique depuis quelques années !

@Cheikh Mabele