Dans un entretien accordé  à l’un des plus grands  quotidiens espagnol El Pais, l’entaîneur basque Unai Emery a longuement expliqué le contenu de sa mission au Paris SG. Cela lui a donné l’occasion de répondre à des questions sur des cas individuels. Et d’avoir des mots forts  pour marquer l’importance de deux joueurs: en l’occurrence le milieu de terrain Marco Verratti et le défenseur axial brésilien Marquinhos. Pour lui, l’Italien à toutes les qualités et va encore progresser:  » C’est un joueur très impulsif, ce qui le rend bon footballeur. Il donne beaucoup de coeur. Contre Rennes, a la 85e, il était très proche de mettre un doublé sur une passe de Di Maria. Il faut qu’il joue avec la possession, regarde vers le  but adverse et quand nous n’avons pas la balle, essayer de la récupérer. Il maîtrise tous ces concepts de jeu. On ne le laissera pas partir, même si le Real Madrid, le Barça ou le Bayern Munich viennent le chercher. Avec Marquinhos,  c’est l’âme du PSG ».

Unai a  clairement le même respect  et envisage le même avenir pour le  défenseur brésilien  : « C’est un top footballeur qui veut vivre pleins de bons moments. Outre ses qualités techniques, il écoute les consignes. Il est très concentré, il fait ce qu’on lui demande, il peut encore s’améliorer en matière de leadership. Marquinhos a une attitude standard, ce n’est pas le genre de joueur à venir nous demander « Monsieur qu’est ce qu’il faut faire? ». Le Barca a bien demandé à l’avoir cet été, mais il est reconnaissant envers le PSG qui lui a donné l’opportunité de jouer dans un grand club. Il pourrait aimer jouer pour Barcelone, mais il respecte ce que lui a donné le PSG. Cela dit, c’est un joueur complet ». C’est une vraie déclaration d’amour pour ces deux jeunes piliers que sont Verratti au milieu du terrain et Marquinhos au coeur de la défense. Pour rappel, le triple vainqueur de l’Europa League  avait  il y a quelques semaines beaucoup encensé  le milieu relayeur Adrien Rabiot (21 ans). Avec l’ancien coach du FC Séville, c’est clairement  » Roulez jeunesse! ».

@2022mag.com

—–