Pour commencer, et à titre exceptionnel, l‘Union des associations de football  arabe (UAFA), a décidé de lancer  sa Ligue des champions en invitant les 32 équipes concernées.Mais  en 2019, la donne changera et ce seront le fédérations concernées qui proposeront  les noms de leurs représentants. « Lors sa dernière réunion le comité exécutif a trouvé la bonne formule sur laquelle comptera l’Uafa pour lancer la Ligue des champions arabe. L’Uafa a décidé d’adopter le système d’invitations. Ce grand tournoi sera grandiose et lucratif sur le plan des récompenses pour le vainqueur et pour les équipes participantes. Tous les détails de cette compétition seront connus dans les prochaines semaines » a annoncé l’institution faîtière arabe basé à Djeddah. Cependant ces  invitations doivent répondre à quelques critères. Palmarès et  popularité  arrivant en tête des exigences. Il est évident que des clubs nord-africains tels l’ES Tunis, Al Ahly, le WA Casablanca, l’USM Alger, l’ES Sétif sont concernés.  Tout comme les ténors du football des pays du  Moyen  Orient  et du Golfe arabe.

L’UAFA a également donné des précisions sur les conditions financières dont bénéficieront les heureux invités : L’Uafa versera à chaque club et lors de chaque tour, la somme de 25 000 dollars représentant les frais de transport et d’hébergement. Elle prend en charge  également les frais de participation à chaque tour, à savoir 50 000 dollars pour les 32es de finale, 150 000 dollars pour les 8es de finale, 250 000 dollars pour les quarts de finale, 350 000 dollars pour les demi-finales et 2,5 millions de dollars pour la finale. Alors que le vainqueur remporte donc un pactole de 5 millions de dollars. Cerise sur le gâteau, les matches retransmis seront mis gracieusement à la disposition des chaînes terrestres  du pays concerné.