Pas concernés par le Mondial 2018 dont ils ont été éliminés par le Japon et l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis ont désormais  leur esprit entièrement concentrés sur le Championnat d’Asie des Nations qu’ils organiseront du 4 janvier au 5 février 2019.  Dans cet optique, Abdullah Naser Al Junaibi, le vice-président de l’UAE Football Association a fait le point sur le travail effectué par le sélectionneur italien  depuis son arrivée en novembre 2017.

Les Emirats arabes unis   n'ont gagné qu'un seul match sous la direction d'Alberto Zaccheroni depuis novembre 2017 (photo afc.com)

Les Emirats arabes unis n’ont gagné qu’un seul match sous la direction d’Alberto Zaccheroni depuis novembre 2017 (photo afc.com)

Et à l’évidence l’instance faîtière du football émirati en est satisfaite :  « Tout d’abord, nous pouvons voir que Zaccheroni et son équipe travaillent très dur admet Al Junaibi, ils sont vraiment dans le défi. Le sélectionneur  considèrent en effet son travail comme un défi personnel. Car il l a une vision. Il  sait ce qu’il veut et il sait comment le faire. Nous avons confiance en lui et nous comptons sur ses capacités et son expérience ». Al Junaibi demande donc de la patience aux observateure au fans de l’équipe nationale : « Il n’a pas passé  assez de temps avec les joueurs pendant ses six ou sept premiers mois et peut-être que beaucoup de gens le jugent à ce sujet, mais il lui même déclaré que les six ou sept premiers mois serviraient  à apprendre à connaître les joueurs. Mais à partir de maintenant, ce sera totalement différent ».

En clair, le compte à rebours a commencé pour l’ancien entraîneur de l’Inter de Milan et du Milan AC. A noter que depuis son arrivé à Abu Dhabi, Zaccheroni na remporté qu’une victoire en  sept matches toutes compétitions confondues.

@Cheikh Mabele