Après  la défaite des Emirats arabes unis face au Modeste Haïti (0-1) qui a fait grand bruit, les protégés  d’Alberto Zaccheroni n’avaient plus le droit à l’erreur. Devant l’Ouzbékistan, ils ont fait le job sans plus. Pour son deuxième match, le technicien italien a  remporté un petit succès grâce à un but inscrit tôt dans la partie  par Ali Mabkhout (15′) sur une belle passe du milieu de terrai Amer Abdulrahman. Le buteur du Ahli Dubai a eu une ou deux occasions de doubler la mise et a été le joueur émirati le plus en vue du match. Une victoire bonne pour le moral, même si les Ouzbeks ont  été dangereux jusque dans le temps additionnel où ils ont poussé à la faute Mohamed Ahmed qui a finalement écopé d’un carton rouge.

Dans le même temps, A Doha, le Qatar a été tenu en échec par l’Islande (1-1) qualifiée au Mondial 2018. Les Nordiques, 21èmes au classement FIFA, ont ouvert le score grâce à Viðar Örn Kjartansson (26′) avant de se faire rejoindre en fin de match sur une réalisation de Mohammed Muntari. (90′). A noter qu’en début de semaine, l’Arabie Saoudite avait été dominée à Sofia  par la Bulgarie (0-1) alors que la Syrie et l‘Irak n »ont pus se  départager à Karbala  (1-1).

@2022mag.com