Avant le match de préparation de mardi contre le Laos, une  rumeur a enflé et parcouru le petit monde feutré du football émirati :  » Zoran Mamic, entraîneur du champion en titre Al Ain, remplacerait l’italien Alberto Zaccheroni  à la tête de la sélection natlonale qui n’arrive plus à gagner et qui de nouveau été battu par Tobago et Trinidad (0-2) en match amical disputé à Gerone en Espagne.

Une rumeur qui a  été (provisoirement ?) balayée par les deux parties concernées : le Croate Zoran Mamic  et la Fédération nationale.Cette dernière a été la première à répliquer sur Twitter  : »La Fédération de football des Emirats arabes unis nie ce qui est diffusé dans les médias et sur les réseaux sociaux. Elle ne négocie avec  aucun  nouvel entraîneur. Nous appelons tout le monde à rester  derrière les « Blancs »  et ne pas déranger les préparatifs de la Coupe d’Asie des nations ».

Alberto Zaccheroni

Alberto Zaccheroni

Dans la foulée, l’homme fort d’Al Ain a usé du langage usitée dans de telles circonstances :  « Je suis extrêmement flatté et honoré que mon nom soit mentionné en relation avec l’entraîneur-chef des Émirats arabes unis », a-t-il posté sur Twitter  mais la sélection nationale a un entraîneur.  M. Zaccheroni est un excellent entraîneur avec une carrière incroyable Et en tant que coach d’Al Ain, je suis totalement concentré sur nos prochains matches. Al Ain continuera de soutenir l’équipe nationale comme toujours ».

Il faut rappeler que la dernière victoire des Emirats arabes unis remonte au 22 décembre 2017. C’était face à Oman (1-0) dans le tournoi final de la Coupe des nations du Golfe disputé au Koweït.  Par ailleurs, les Emirats qui organisent la prochaine Coupe d’Asie des nations ( 5janvier – 1er février 2019) évolueront dans la groupe A en compagnie de l’Inde, de Bahreïn et de la Thaïlande.

@Cheikh Mabele