Après cinq mois d »interruption en raison de la crise sanitaire provoquée par la pandémie de la COVID-19, le championnat tunisien de Ligue 1 a repris son parcours et bouclé la dix-septième  journée d’un calendrier qui en compte vingt-six. Déjà largement leader avant la pause forcée, l’Espérance de Tunis a augmenté son avance sur ses poursuivants en battant difficilement  l’AS Soliman  (2-1). Elle l’a porté à douze points sur le CS Sfaxien et à 15 sur l‘US Monastir,  tous les deux accrochés. Les premiers ont été tenus en échec en déplacement par ll’US Tataouine (1-1). A l’ouverture du score signé Ibrahima Tandia à l »heure de jeu a  répondu l’égalisation des locaux par Malek Miladi à dix minutes du coup de sifflet final.   De son côté, Monastir n’a pas réussi à trouver la solution sur sa pelouse face un Club Africain (0-0) convalescent. L‘Étoile du Sahel est la seule formation  parmi les ténors et présumés vrais  concurrents des Sang et Or à s’être imposée  en déplacement face à la JS Kairouan (3-1). Toutefois, seulement quatrièmes à vingt points de la première place, les Etoilées n’ont plus qu’un seul projet réalisable  en tête: finir à la deuxième ou troisième place afin de pouvoir disputer une compétition africaine la saison prochaine. Il leur reste neuf matches pour y parvenir.

@2022mag.com