Le WA Casablanca commence bien l’année 2018 en remportant  dans son stade fétiche Mohammed V sa première Super Coupe d’Afrique face à un spécialiste de la compétition, le Tout Puissant Mazembe (1-0). Les Chérifiens ont mis du temps avant de trouver l’ouverture par l’intermédiaire du milieu de terrain Amine Tighazoui (82′), l’incontestable homme du match, sur un coup franc magistral. A noter que la star du CHAN 2018, Walid El Karti a manqué un penalty au début de la deuxième période.  Ce succès des les Rouge et Blanc est également  une première pour Faouzi Benzarti. Arrivé  à Casablanca au mercato d’hiver, l’entraîneur tunisien avait du mal à trouver ses marques et les résultats de son équipe en Botola étaient plutôt hiératiques.  Ce succès va-t-il redonner du souffle au WAC? Vu l’état des lieux, il semble  difficile d’imaginer les coéquipier de Hassouni  conserver leur titre tant l’Ittihad Tanger   et le Raja Casablanca filent grand train en tête de la Botola.

@2022mag.com