A quelques encablures de la reprise de la Super Pro League, le Standard de Liège, vice-champion nationale et qualifié pour la Ligue des champions, commence s ‘inquiéter sérieusement  au sujet d son précieux milieu de terrain Mehdi Carcela. L’international marocain devait rejoindre ses coéquipiers pour la reprise lundi dernier mais n’a pas donné  signe de vie à ses dirigeants. Ayant participé au Mondial avec le Maroc, il avait droit un rab en matière de vacances. Ce rab est largement dépassé. Et son entraîneur Michel Preud’homme se sent  désarmé :  « Je n’ai pas de contact avec lui, a-t-il confié à la presse,  je laisse ça à Olivier Renard et au président mais il semble difficile à joindre. Je n’ai, à l’heure actuelle, aucune assurance qu’il va revenir mais j’espère que ce sera le cas ».

Les médias belges croient savoir que le Lion de l’Atlas n’a trouvé que ce moyen pour obliger son employeur à augmenter ses émoluments. Auteur d’une deuxième partie de saison exceptionnelle, le natif de Liège se sent sans doute en position de force. Il est d’ores et déjà acquis qu’il ne disputera pas la Super Coupe de Belgique  contre Bruges programmée dimanche 22 juillet . Rappel de la situation contractuelle du Chérifien : l’ailier marocain était revenu au Standard fin janvier dernier, sous forme de prêt avec option d’achat, en provenance de Grenade ( via l’Olympiakos du Pirée).  En mai dernier, le Standard levait cette option en déboursant  2,5 millions d’euros et en le signant jusqu’au 30 juin 2022. Bras de fer à suivre.

@Cheikh Mabele